FIFI

Chat de myriam m.
28.07.2018

06/08/2018

MON BEBE D'AMOUR

Le moment est venu de prendre un chemin différent. Ce n'est pas ce que je voulais, mais il a fallu prendre cette décision car je n'avais pas le droit de te laisser en souffrance. Pardonne-moi je t'en supplie... La maladie a été la plus forte pourtant tu t'es battue. Tu as été si forte. Quel bel exemple de courage... Tu ne m'as donné que des joies. Les peines : tu me les faisais oublier. Tu étais là quand je n'allais pas bien, toujours à mes côtés. Alors à mon tour je veux être là, à tes côtés jusqu'au bout. Sache que tu laisses un énorme vide dans ma vie, tu es irremplaçable. J'ai tellement envie de te prendre dans mes bras et te faire de gros câlins, mais bientôt ce ne sera plus possible... J'aimais tellement quand tu venais dormir contre moi. Tes ronrons m'apaisaient. Je voulais te dire merci pour les grandes joies que tu m'as données, merci pour ta gentillesse, merci pour ta douceur. Merci, merci, merci pour tout... Tu as su te faire aimer des z'humains qui ont croisé ta route, cette route qui n'a pas toujours été facile pour toi.
Après t'avoir fais endormir, je suis rentrée à la maison et j'ai hurlé ton nom dans la voiture. J'ai hurlé, hurlé, encore et encore ton nom. Je voulais faire sortir cette douleur.
Tu laisses un grand vide derrière toi, la tristesse m'envahit et aujourd'hui une partie de moi part avec toi. J'espère que de là où tu es, tu vois comme je t'aime et combien tu me manques.
Je t'aime ma petit FIFI
Voilà il faut se quitter, c'est très dur. Ne sois pas triste pour moi. Tu vas te faire de nouveaux amis et rejoindre Jade. En attendant que je te rejoigne, tu ne seras pas seule au paradis.
Je ronronne d'amour pour toi
Maman Myriam à qui tu manques terriblement

Partagez cette page:

Commentaires

  • Nadège
    2018-08-07 20:37:34
    Bon voyage ma belle Fifi, j'ai eu l'immense bonheurs de te connaître, te câliner et même faire un shooting photo de toi ma velle.
    Tu manques déjà beaucoup a ta Maman mais tu le lui a apporté tellement que c'est compréhensible.
    Gros bisous et veille sur ta Maman de la où tu es